Réponse :

     Les arbres ne sont pas maltraités par la taille du moins lorsque celle ci est correctement realisé. Au contraire, la taille permet d’éviter la mortalité intérieure qui se produit sur un arbre non taillé. Dans la nature le vent casse des branches, la coupe n’est alors pas propre et nette comme avec une scie ou un sécateur, maladies et champignons peuvent s’introduire à l’intérieur de l’arbre. Une taille correcte permet une bonne compartimentation (cicatrisation) de la coupe.

Par ailleurs, au fur et à mesure que l’arbre grandit dans la nature, il va de lui même sélectionner ses propres branches, les faire mourir et tomber. Par exemple, celles qui n’ont pas assez de lumière, qui sont trop basses… 

Les haubans (ficelles en fibre naturelle) modifient la direction et surtout la hauteur des branches mais ne les abîment pas, leur but est de positionner correctement la branche afin que le résultat soit harmonieux. Dans la nature le vent aussi fait plier les branches. Par exemple, certains arbres vivant dans des conditions difficiles (montagne, bord de mer…) sont littéralement sculptés par leur milieu de vie, ils s’adaptent.